Histoire de Chassenon par G.Porchet

Les châtelains de Chassenon dans la tourmente révolutionnaire

Sous la Révolution, les membres de la famille Walsh connaissent des destins divers. Dès août 1789, M. Walsh, pour calmer des émeutiers venus envahir son château, leur fait préparer un bon repas. Propriétaire de plusieurs habitations à Saint-Domingue promises à la destruction des esclaves et des Anglais, M. Walsh embarque à Nantes en 1791 vers ce qui est devenu aujourd’hui Haïti. Après bien des péripéties, il trouve la mort dans l’échouage de son navire près des côtes américaines en octobre 1793.

Mme Walsh et ses filles fuient Chassenon en juin 1793 et émigrent peut-être en Allemagne.

Comme un symbole, un des plus ardents révolutionnaires de Fontenay vient habiter le château de Chassenon à la fin de l’année 1793 et y demeure quelques mois.

Les dames Walsh sont de retour en Vendée en 1795 et réinvestissent leur château sauvé de la confiscation par le père du futur Général Belliard.

Quant à Anthony Walsh, il est à Liège en 1789 pour ses études puis en Angleterre à la fin des années 1790. Il retrouve sa famille et Chassenon seulement en 1801 ou 1802 après plus de douze années passées hors de France.

Pour en savoir plus, lisez Chassenon des origines à 1828, par Guillaume Porchet, en dépôt à la mairie de Xanton-Chassenon (au prix de 15 euros).